26 novembre 2010

SIMENCOURT

Site de la commune : http://www.simencourt.fr

 

Blason

simencou

 

Origines

Découvertes archéologiques :

Entre Simencourt et Berneville en 1756 découverte d’une certaine quantité de monnaies du Bas Empire.

Toponymie :

Maisbodivilla en 752 -757 : Simenkort en 1071 - Symonis  Curtis en 1154  Simon Curtis = ferme de Simon (germanique).

Seigneuries :

Le village, anciennement mentionné sous le nom de Mandbodvilla, a été transféré auprès de l'église St Ménard, par Simon dont le nom fut retenu pour la nouvelle communauté (voir Guimann, texte du XIIème siècle).
La villa était alors tenue de l'Abbaye St Vaast, cédée en fief au seigneur de Noyelle Vion. Saint Vaast possède dans ce village treize hôtes, trois coutumes et la moitié des revenus du bois.
Un baudouin de Simencourt témoigne comme fidèle de Saint Vaast en 1157-68 d'un acte de Thierry d'Alsace, comte de Flandres.
Au XVIème siècle, la seigneurie éminente est tenue par Pierre de Piennes, écuyer et bailli du gaule de 1513 à 1525 et par Charles de Miraumont en 1550.

Le Château :

Type : motte
Elle est à l'extérieur du village à 950 mètres au nord de l'église, en bordure d'un petit plateau à 120 mètres d'altitude.
La motte est certainement liée en partie au défrichement.
Un autre toponyme, "la vieille ville" à cet endroit pourrait témoigner d'une implantation plus ancienne.

Au XIXème siècle, A. de Cardevacque nous apprend qu’il existait autrefois une maison seigneuriale qui «constituait en un simple corps de logis, avec une tour carrée, assez élevée et surmontée d’une petite flèche » située près de l’église. IL existe encore une motte située à 950 mètres au nord de l’église. Cette motte est dissymétrique, petite et cernée de fossés profonds et secs.

 

Vie religieuse

Vocable : St Médard.

Première mention connue lieu culte / Autel : Eglise 1154.

Première paroisse : 1806.

simencourt1 (Copier)         simencourt2 (Copier)        _glise3

 

Posté par fichehisto à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]