Blason

warlus

Origines

Découvertes archéologiques

Vers Duisans  tombes du IIème siècle.
Aux lieux dit les Vingt deux près de la RD 59  villa gallo- romaine à galerie façade (Photo aérienne).         

Toponymie

Garluise en 1102. Flamand Water (eau) et lôh (bois) d’où « bois de l’eau ».


Seigneuries

Au XIX ème siècle, il était attesté la présence des restes d’une motte entre Warlus et Duisans avec les traces d’un grand fossé circulaire. 

famille patronymique :

XIIème siècle : Christophe témoigne d'une sentence de Philippe d'Alsace.
Ente 1170 et 1197, il détient quatre mencaudées de terres à Warlus, de l'abbaye St Vaast.
1209 : Nicolas et Godefroy de Warlus, frères chevaliers, témoignent de la vente à l'église du quart de Basseux par Soyer, seigneur de Beaumetz, châtelain de Bapaume.
1212 : Robertus de Warlus témoigne d'une notification de Gilles de Beaumetz, châtelain de Bapaume.
1329 : achat par Guislain de Warlus à Jacques de Ransart de treize mencaudées de bois. Il est alors marié à Marie de Basquehem. Deux ans plus tard il témoigne d'une sentence abbatiale.
Ces personnages ne sont pas mentionnés comme seigneurs. Seul Christophe tient un fief de 4 mencaudées de terres à Warlus.
Les seigneurs depuis le XIVème siècle :
- Comtes de St Pol puis famille de Châtillon
- Milieu du XIVème siècle : Jean Tirel (tué à Azincourt en 1415), acquiert la seigneurie par mariage avec Marguerite de Châtillon.
- Puis, familles de Soisson, de Moreuil, de Lens
- Milieu du XVIIème siècle : Maximilien de Sainte Aldegonde, gouverneur général d'Artois. Son beau fils, Pierre Eugène de Gavre, marquis d'Ayseau, devient seigneur de Warlus.
- 1676 : la terre de Warlus est vendue à Jean Baptiste Boucquel, écuyer, conseiller au Conseil d'Artois, qui en 1688, fit construire le château.

La famille Boucquel : ascension d'une famille

Robert Boucquel , au milieu du XVIème siècle , était bourgeois à Arras et marchand comme le fut après lui son fils et son petit fils . Ses arrières petits fils François et Jean Baptiste obtinrent leur lettre de noblesse . Jean Baptiste choisit une carrière juridique . Avocat il fut anoblit en 1675 par l'achat d'un charge de secrétaire du Roi . Les revenus lui permirent d'acquérir les seigneuries de Warlus et d'Hamelincourt et de faire reconstruire le château de Warlus . les trois générations suivantes de Boucquel confortèrent leur fortune en réalisant de judicieuses alliances matrimoniales avec les familles :Qarré du Repaire , Quarré de Chelers , des Lyons , Lejosne -Contay , de Brandt , de La Bazèque 

Vie religieuse

Vocable : St Lambert.

Prèmière mention connue lieu de culte / Autel : Autel 1098.

Première mention connue paroisse : 1306.

Warlus est secours de Berneville vers 1170.


    _glise2   _glise3         monument3   monument2

   

Le village

Warlus2 (Copier)    warlus4 (Copier)   monument5         Warlus1 (Copier)

           

Guerres et Mémoires